Imprimer

Association « Le bidule »

Contact : 0676510233

Pour en savoir plus le site ici

L'association "le bidule" se  réunit tous les premiers lundis du mois à 20h, à la Grange du Tablier et tous les derniers samedis du mois (10h/18h) au Jardin Collectif.

L’association «Le BIdule» est une construction collective en mouvement...

Genèse: pourquoi nous avons décidé de créer l’association « Le bIdule »?

De nombreuses personnes réfléchissent à des modes de vie "alternatifs", cherchant des solutions collectives, allant vers une vie plus saine et plus sobre, tendant vers une autonomie.

Des personnes du territoire se sont retrouvées pour échanger autour de ce constat. Elles ont souhaité se fédérer en créant « le Bidule ».

Buts :

L’association « Le BIdule» constitue en premier lieu un réseau qui permet de mettre les personnes en relation et de mutualiser les savoirs, les savoir-faire, les énergies … Elle souhaite valoriser :

  • Des modes de vie respectueux de l’humain et de la biodiversité

  • Une économique solidaire, comme une alternative à l'économie de profits

  • Une consommation locale et raisonnée

  • Une éducation au respect de l'autre et de la nature

  • Les liens intergénérationnels

  • L'entraide et la solidarité

  • Les cultures locales

Objectifs :

  • Créer un lieu ouvert d'échanges, de créativité, de rencontres pour :

    • Mettre en réseau des personnes aspirant à un mode de vie différent pour s'interroger sur notre quotidien et sur notre capacité à vivre en cohérence avec nos convictions.

    • Accompagner des producteurs locaux inscrits dans une « éthique »  (allant dans le sens des buts de l'association)

    • Transmettre les savoirs et les savoir-faire en lien avec les buts de l'association

    • Organiser des réflexions et des actions pour une sortie de l’économie de marché

    • Organiser des soirées débats, cafés philo,...

    • Mettre en place des échanges de savoir, de savoir-faire, de coups de main, de « produits maison »

    Ce lieu alternatif doit permettre aux associations et aux individu-e-s de trouver leur place au sein d’une démarche collective et autogestionnaire... un espace de respect, de convivialité...populaire et solidaire

  • Créer un Jardin partagé, avec une dimension sociale, pour expérimenter des modes de culture respectueux de la biodiversité